L’Europe : un nouvel essai de cartographie avec Khartis pour les élèves de spécialité HGGSP

Dans un précédent article nous avions proposé un exercice de cartographie automatique avec le logiciel gratuit Khartis mis à disposition par le groupe Sciences Po à l’adresse suivante : Khartis. Voir l’article 9 mai 2018 cartographie l’Europe avec Khartis.

12 carte exportée Europe UE et espace Shenghen recadrée

Une carte encore imparfaite réalisée avec Khartis (il lui manque un titre et une légende) et que représente-t-elle vraiment ? Mais cet exemple permet de comprendre comment fabriquer ce type de cartes pour un exposé

Avec l’existence de la Spécialité « Histoire-Géographie-Géopolitique-Sciences Politiques » et donc d’élèves potentiellement plus motivés, qui ont des horaires plus conséquents et doivent développer des capacités d’autonomie en faisant des exercices d’approfondissement, la familiarisation avec la cartographie automatique peut être une piste à suivre. Surtout si l’an prochain au « grand oral » nos élèves doivent présenter un « projet » et parler avec, derrière eux, un document Powerpoint.

Quel document pouvons nous espérer de plus convaincant qu’une carte raisonnée conçue et réalisée par le candidat et qui présente une qualité graphique autre qu’un simple coloriage manuel  ?

Voici donc un petit exercice pour apprivoiser cet outil et comprendre comment faire d’autres cartes sur l’Europe (continent qui est au cœur de plusieurs de nos thèmes de HGGSP)… et sur d’autres espaces

I. Pour fabriquer une carte automatique : associer un fond de carte numérisé et un fichier de données

Voilà le principe de base d’un SIG (système d’information géographique), associer un fond de carte présentant des polygones référencés par un identifiant à un fichier de données où l’on reprend cet identifiant pour lui associer des variables (par exemple sa date d’entrée dans l’U.E., son RNB/hab ou sa population)

Ainsi à l’objet « BE » sur le fond de carte correspondant au territoire de la Belgique associé au fichier où l’on retrouve l’identifiant « BE » dans un tableau qui l’associe à la Belgique et les valeurs statistiques correspondant,  le logiciel sera capable soit de colorier ce territoire (d’une certaine couleur correspondant à sa date d’entrée ) soit d’y placer un figuré (disque, carré…) (qui représente par exemple sa population).

  1.  conserver le fond de carte numérisé : « Europe pays 2016″…

Numériser un fond de carte de cette manière prend du temps, voilà pourquoi Khartis nous offre directement la possibilité d’utiliser son fond de carte sur l’Europe (qui n’est pas parfait pour l’instant puisque le Kosovo n’y est pas et que l’île de Chypre n’est pas coupée en 2) et d’y associer son propre fichier (sauf que les données test qu’il propose portent sur des variables à la fois un peu périmées et très pointues (% des achats sur Internet et % d’énergie renouvelable). Donc on va juste conserver leur fond de carte sur l’Europe et fabriquer notre propre fichier de données.

2. … mais fabriquer notre propre fichier de données

Pour cela il faut commencer par récupérer dans les données de Khartis  les identifiants à 2 lettres correspondant à chaque pays d’Europe :  il faut importer leur  fichier… malheureusement il se trouve en format « csv ». Donc il faut l’ouvrir avec Excel, hélas on n’a alors qu’une seule colonne avec des valeurs séparées par des des virgules. Il faut donc ensuite puis le convertir en utilisant l’onglet n°5 « données » et la commande « convertir » en choisissant à l’étape 2  « virgule » comme séparateur de colonnes… et on obtient enfin (ou presque un fichier utilisable) sauf que les noms de pays présentent beaucoup de fautes : Grèce (la) au lieu de « Grèce ».

Pour gagner du temps j’ai directement fabriqué un fichier Excel à utiliser : le voici : Fichier Europe Khartis simple

02 capture fichier excel Europe

capture écran du fichier Excel utilisé

J’ai choisi ici de fabriquer un fichier simple  qui, pour chaque pays d’Europe (sauf la Russie et les plus petits), donne la population en 2019, le Revenu National Brut par habitant en parité de pouvoir d’achat en 2018 et en 2016 (ce sont les données INED de Population et Sociétés 2019, la date d’entrée dans l’U.E. (mais je n’ai pas indiqué celle du Brexit) ainsi qu’un code (0 à 4) qui correspond aux différentes couleurs du tableau .

Il faut impérativement pour que ce fichier fonctionne avec Khartis qu’il ait une seule ligne de titre sans aucune case vide (sinon il ne peut pas être importer dans le logiciel).

II. Choisir la variable utilisée et le procédé cartographique qui convient

A ce stade débutant sur un fond de carte qui présente des pays on peut considérer qu’il n’existe que 3 grandes manières de faire des cartes :

  • des cartes qui présentent une valeur (la population d’un pays : « symboles proportionnels« 
  • des cartes qui veulent montrer une évolution (date d’entrée dans l’U.E, ) ou montrent des inégalités (RNB/hab selon les pays) : « couleurs ordonnées« 
  • des cartes qui différencient des territoires en fonction d’un critère (être ou ne pas être dans l’UE, être ou ne pas être dans l’espace Schengen) : « couleurs différentes« 

C’est ce 3e procédé que nous allons utiliser ici et qui sert quand on veut faire une typologie raisone.

III. Le mode d’emploi pour construire la carte automatique

 

05 capture choix des variables

L’écran va donc me demander quelle variable je veux utiliser : ici je vais choisir « code »

La carte qui va alors s’afficher est peu satisfaisante :

 

07 capture carte 1er jet

Par défaut les couleurs choisies par le logiciel discriminent bien les catégories mais ne sont pas satisfaisantes

Je vais donc réfléchir et tâtonner (ce que je ne peux pas faire à la main) pour choisir quelque chose qui me semble plus efficace visuellement :

08 capture carte 2e jet

J’ai préféré différentes teintes de bleu et de gris et utiliser des hachures et des points pour certains pays non membres de l’U.E.

Il reste maintenant la 3e étape de la carte : celle que le logiciel appelle « export » : mettre un titre, une source, un auteur, s’occuper de la légende… puis récupérer un fichier qu’on peut insérer dans un exposé papier ou projeter dans un diaporama.

09 capture carte export

La carte avec son titre mais la légende n’est pas du tout satisfaisante et le cadrage est-il vraiment  pertinent ?

Si on en reste là sans fignoler (police de caractères, frontières, couleurs) on récupère ce fichier :

10 carte exportée Europe UE et espace Shenghen

Le fichier résultat sans légende et mal cadré

 

C’est correct mais on peut faire mieux : je propose de rogner pour mieux la cadrer et d’essayer de rajouter autrement une légende organisée (ou alors si c’est un fichier à projeter pour un exposé oral de ne pas mettre la légende) en insérant l’image dans Word et en rajoutant des éléments  (ou dans Powerpoint s’il s’agit d’un diaporama)

13 carte à terminer Europe UE

Une carte à finaliser… pour réellement obtenir une carte sur mesure, celle qu’on a besoin pour son exposé

Voici le fichier Word correspondant : 14 Carte Europe UE à terminer

Voici le Powerpoint qui explique toute la démarche : Construire une carte d’Europe avec le logiciel Khartis

Hélas à ce stade nous découvrons que notre carte n’est pas totalement cohérente :

  • concernant le cas de l’Irlande qui est dans l’U.E. mais pas dans l’espace Schengen
  • concernant le sort des nouveaux membres à partir de 2004 dont certains sont dans l’espace Schengen et pas d’autres…

Il faut donc en refaire une… Ce qui est le but de cet article ! Apprendre à remettre son travail sur le métier. En voilà une autre :

Carte UE fod noir 3 02 20

Un autre essai avec fond noir : à tester pour voir si c’est pertinetvisualiser dans un Powerpoint

 

Cet article a été publié dans Géographie, Lycée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s