Top 20 des FTN (firmes transnationales) : quels documents utiliser ?

Quels documents pouvons nous proposer à nos élèves pour réfléchir sur le poids des firmes transnationales dans la mondialisation ?

Voici quelques documents à construire, analyser et transformer (voir les fichiers transformables et imprimables en fin d’article).

Top 20 FTN par pays.PNG

Le graphique qui précède a été construit à partir des données récupérées sur Internet (version allemande de Wikipédia car la version anglaise ne présente que les 10 premières et la version française une incohérence concernant le chiffre d’affaires de Total),  tirées du classement que propose le magazine américain Fortune chaque année.

Le chiffre d’affaires de ces entreprises (en milliards de dollars) a été arrondi puis j’ai choisi de différencier ces 20 entreprises en fonction de leur nationalité en mettant des couleurs.

J’ai ensuite construit celui-ci où les différentes couleurs correspondent cette fois aux secteurs d’activité. Dans les deux cas je n’ai pas mis de légende qui explique ces coloris en considérant qu’il s’agit juste visuellement de faire ressortir les parentés.

To 20 FTN par secteur.PNG

Les données de ces graphiques  sont tirées de ce tableau récapitulatif beaucoup plus détaillé et intéressant à analyser : c’est une  capture d’écran, il est peu lisible mais on peut le retrouver dans une version imprimable (format A4 paysage)  en fin d’article.

tableau Top 20.PNG

Passer d’un tableau à une carte ?

On pourrait à partir de ce tableau fabriquer une carte qui positionne ces entreprises sur une carte du monde et permettrait de faire apparaître quelques idées qui sont sous-jacentes (voir la méthodologie de la construction de ce type de cartes dans l’article  : essai de cartographie des sections Abibac qui explique comment des cartes par point en dessin automatique).

Que peut-on tirer de  ce tableau ?

  • L’antériorité et l’importance des firmes transnationales américaines dans cette liste (elles sont 9 sur 20) : pétrole (Shell, ExxonMobil), nouvelles technologies (Apple), assurances.

tableau 9 FTN américaines.PNG

  • La montée en puissance très rapide des firmes chinoises (dont les noms nous sont encore très peu connus) qui sont des entreprises d’État dont le siège social est dans la capitale Pékin comme Sinopec.

3 FTN chinoises dans Top 20.PNG

  • Le poids considérable des entreprises liées à l’énergie et aux mines et notamment au pétrole tout particulièrement dans le top 10 (7 sur 10 ) à la fois américaines, chinoises, européennes, car les investissements dans ce secteur sont phénoménaux et leurs projets mettent très longtemps avant d’être opérationnels (un peu moins pour le gaz de schiste : voir notamment l’article sur le pétrole)

9 FTN mines dans Top 20.PNG

  • L’importance du secteur tertiaire américain dont le domaine de l’investissement, l’assurance et de la santé avec dans ce top 20 des firmes transnationales des groupes qui nous sont inconnus (Berkshire Hathaway) et des sièges sociaux dans des villes peu connues de l’intérieur des États-Unis. Cela traduit le fait que nous sommes réellement entrés dans un capitalisme financier dans lequel certaines très grosses entreprises financières tentent au mieux de rentabiliser les placements financiers de leurs clients et c’est particulièrement le cas aux États-Unis dont les habitants n’ont pas de système de protection sociale (santé et retraite) et doivent se prendre des assurances privées et des fonds de pension.

Quel décalage entre cette liste et notre perception des grandes entreprises transnationales ?

Seulement 3 des 5 GAFAM ?

Un « honnête élève français » de ce début du XXIe siècle connaît finalement peu de ces 20 entreprises avant de commencer à étudier sérieusement la question :  il  connaît les 2 les plus à la pointe Amazon et Apple… mais il se serait attendu à y trouver aussi Google, Microsoft et Facebook, bref les « GAFAM » (ce nouvel acronyme qui rassemble les 5 entreprises américaines du Web dominant le marché de l’économie numérique).

Or si on cherche voici le poids des 5 entreprises GAFAM sur ce graphique. On se rend donc compte que le chiffre d’affaire généré par Google se situe juste derrière le groupe Total (n° 20) mais que Microsoft et Facebook brassent beaucoup moins d’argent.

graphique GAFAM.PNG

tableau GAFAM

Et les BATX ?

Mais à ce moment il se demande ce qu’il en est des « BATX » (Baidu, Alibaba, Tentcent et Xiaomi) qui sont les 4 grandes entreprises chinoises positionnées sur le même secteur que les GAFAM américains. ont-elles le même poids ou parce qu’elle sont plus récentes sont-elles moins riches ? (à chercher)

Depuis la rédaction de cet article j’ai approfondi la question dans cet article Un petit décryptage sur les GAFAM et leurs concurrents (l’article est d’octobre 2020 et les données sur les GAFAM et BATX vont jusqu’à 2019 voire 2020)

Seulement 3 constructeurs automobiles ?

Ensuite notre « honnête élève » connaît les 2 grands groupes automobiles Toyota et Volkswagen. Il n’aurait peut-être pas fait le lien entre Daimler-AG (le nom officiel du groupe) et Mercedes (sa marque phare) si cela n’avait pas été précisé dans le tableau.

Mais il est sans doute étonné de ne pas rencontrer le grand groupe Renault-Nissan  : son CA en 2018 est de 57 milliards de $, il est donc loin derrière ses concurrents allemands et l’autre japonais… Ce secteur automobile est un secteur-clé sur lequel il serait nécessaire d’approfondir.

Un seul groupe minier inconnu ?

Ensuite on constate qu’il n’y a aucun des grands groupes miniers connus à part le Suisse Glencore (qui a racheté Xstrata en 2013 mais qui est à l’origine un groupe de négoce) et qui est peu connu… ce qui est logique, car si « l’honnête élève » connaît certaines marques correspondant à des FTN de premier plan c’est quand elles offrent des produits de consommation qu’il utilise (automobile, essence, téléphone) et non de produits miniers transformables ou des produits financiers.

Où se situent dans le classement le canadien Barrick Gold, le brésilien Vale  ou le russe Norilsk, Nickel ?

Et en matière de pétrole et de gaz où se trouvent les entreprises des oligarques russes ce qui ont monté Gazprom, Rosneft et Lukoil ? (à chercher).

Et la téléphonie mobile à part Apple et Samsung ?

Concernant la téléphonie on ne trouve qu’Apple et Samsung sur la liste … mais quid de ces firmes qui fabriquent les nouveaux téléphones de nos élèves les Huawei et Honor ? Et qu’est devenu Nokia qui était l’étude de cas de notre manuel en 2010 et avait 33 %  du marché  mondial de la téléphonie mobile à cette date ? (à chercher)

Et les autres grandes branches industrielles  ?

Enfin on n’a aucune information dans cette liste sur les grandes entreprises transnationales de l’agroalimentaire : quid du suisse Nestlé, du français Danone, de l’américain Kraft Food... ? ni en matière de chimie, d’aéronautique, etc…

Et sur les grands transporteurs de marchandises (Maersk, MSC, Cosco, CMA-CGM ) ? On pourra lire l’article Les porte-conteneurs et la mondialisation

Autant d’informations à chercher, transformer en tableaux, graphiques et cartes…

Bref ce tableau nous invite à réfléchir sur la nature des firmes transnationales, leur histoire, leurs stratégies d’implantation et à convenir qu’un classement des 20 premiers par chiffre d’affaires et par nationalité est beaucoup trop limité pour espérer avancer dans nos analyses.

On pourra en savoir plus grâce à cet article : Les firmes transnationales un petit décryptage pour géographe débutant ?

Lien vers le fichier Excel (pour transformer les tableaux en graphiques) : Le top 20 des firmes transnationales

Lien vers le Fichier Word (pour imprimer en format plus lisible) :Les 20 premières entreprises mondiales en 2018

Cet article a été publié dans Géographie, Lycée, Ressources pédagogiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s