Jacques Chirac et les exercices de Bac !

Un petit article (à la suite de celui sur De Gaulle et les sujets de Bac) qui fait le point sur certains éléments de la biographie de notre ancien Président de la République.

La longévité politique de Jacques Chirac dans notre vie politique et la diversité de ses mandats (Ministre, Premier Ministre, Maire de Paris, Président de la République) explique qu’on le croise dans nos sujets de Bac et notamment dans celui de 2016 qui présentait cette photographie. L’autre document était une interview qui faisait le point sur l’évolution des mémoires de la Shoah.

Chirac à Auscwitz

Jacques Chirac et Simone Veil à Auschwitz le 27 janvier 2005 à l’occasion du 60e anniversaire de la Libération du camp

Jacques Chirac : dates-clés de son parcours

Le petit tableau qui suit se contente de mettre en relief différentes phases de la vie et de la carrière politique de Jacques Chirac. Nous avons enterré la semaine dernière un homme de 86 ans qui avait joué un rôle majeur dans la vie politique française pendant une quarantaine d’années (de 1967 à 2007).

Pour nos élèves actuels (les élèves de Terminale de 2019-2020 sont nés en 2002), cet homme appartient à un passé où l’objet qu’on tient à la mains sur les photos est une cigarette et non un téléphone portable !

Chirac fumeur.jpg

Jacques Chirac en 1974 : un jeune premier ministre de 42 ans soucieux

tableau Chirac

Jacques Chirac parmi les Présidents de la Ve République

Le petit schéma qui suit tente de montrer les différences de générations entre les Présidents de la Cinquième République.

générations Présidents de la Ve République.PNG

J’ai choisi  de mettre en rouge la période où chacun est Président de la République (on voit donc que les traits rouges se succèdent de bas en haut depuis les mandats de De Gaulle (1958-1969) jusqu’à celui de Macron (depuis 2017).

Ce schéma permet de se rendre compte que Jacques Chirac est le premier président qui était enfant pendant la Seconde Guerre mondiale.

Jacques Chirac et la mémoire de la Shoah

Voici un extrait du discours prononcé le 16 juillet 1995 à l’occasion de la commémoration de la rafle dite du « Vel’ d’Hiv' » :

« Il est, dans la vie d’une nation, des moments qui blessent la mémoire, et l’idée que l’on se fait de son pays. (…)

Il est difficile de les évoquer, aussi, parce que ces heures noires souillent à jamais notre histoire, et sont une injure à notre passé et à nos traditions. Oui, la folie criminelle de l’occupant a été secondée par des Français, par l’État français. (…)

Il y a cinquante-trois ans, le 16 juillet 1942, 450 policiers et gendarmes français, sous l’autorité de leurs chefs, répondaient aux exigences des nazis. (…)

La France, patrie des Lumières et des Droits de l’Homme, terre d’accueil et d’asile, la France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux. »

Ce discours marque un tournant important dans la mémoire de la Seconde Guerre mondiale et fait donc partie des textes que nous analysons en Terminale pour comprendre cette question.

On peut se référer ici à ce corrigé-commenté (en PDF) : Corrigé discours Chirac 1995

Jacques Chirac et la cohabitation

cohabitation.PNG

Voici un autre corrigé commenté (PDF) qui utilise ces caricatures pour expliquer la cohabitation : corrigé étude critique caricature cohabitation

Cet article a été publié dans Histoire, Lycée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s