Les villes du Poitou-Charentes : compte rendu de lecture

Gérard Blier, Les villes du Poitou-Charentes Histoire parallèle de l’Antiquité à nos jours, Le Croît Vif, Saintes, 2014

Nous soulignons la parution de cet ouvrage de Gérard Blier, agrégé de Géographie, inspecteur d’académie à la retraite chez le Croît Vif, éditeur régionaliste installé à Saintes, ouvrage qui pourrait intéresser nos collègues d’histoire-géographie de l’académie et leurs élèves.

illustration Les villes du Poitou-Charentes

L’ouvrage se présente comme une synthèse historique et géographique sur les villes de notre région. Il est écrit dans un style classique avec un souci permanent de replacer les éléments concernant la région dans un contexte historique et géographique plus large.

La partie historique permet de bien montrer l’originalité de nos différentes villes et de fournir des exemples utilisables dans nos différents programmes.

On notera particulièrement les points suivants :

  • « Mediolanum une des principales villes de Gaule romaine » dans le chapitre I sur la période gallo-romaine
  • « L’épanouissement de Poitiers » et « l’éclat d’Angoulême » dans le chapitre III sur les effets des guerres franco-anglaises du XIIIe au XVe
  • « La Rochelle deux sièges très éprouvants », dans le chapitre IV       sur le temps de la Renaissance et de la Réforme
  • « L’effacement de Brouage, la naissance de Rochefort» et « L’apogée de La Rochelle » dans le chapitre V consacré aux XVIIe et XVIII e siècles.

Les deux derniers chapitres IX (L’évolution générale des villes du Poitou-Charentes depuis 1945) et X (A l’aube du XXI e siècle, un réseau urbain dense et diversifié) sont consacrés à la période contemporaine et abordent des aspects plus géographiques

Les activités économiques de nos villes, les réseaux de transport y sont décrits et analysés de manière claire et détaillée dans une langue très adaptée à nos élèves car bien éloignée de la langue des « communicants » qu’on trouve aujourd’hui sur les sites des offices du tourisme, sur ceux des sites officiels présentant nos communes, communautés d’agglomérations et communautés de communes et à partir desquels il est souvent difficile de trouver des informations synthétiques pour préparer un exposé.

On pourra cependant regretter la cartographie de l’ouvrage assez rudimentaire  mais à partir de laquelle nos collègues et nos élèves ont tous les éléments pour construire des schémas et croquis plus élaborés tels qu’on les conçoit aujourd’hui.

CLG

 

Publicités
Cet article a été publié dans Géographie, Ressources pédagogiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s