“Nuit de la Géographie” à La Rochelle 31 mars 2017 à 20 h 30 à la FLASH

Capture-Affiche.png

Pourquoi ?

Pour mieux faire connaître et mettre en valeur la géographie et les géographes, rendre accessible la recherche en faisant découvrir le monde au travers des regards du géographe.

Où ?

A la FLASH-1  (Faculté des Lettres Langues Arts et Sciences Humaines), parvis Fernand Braudel-17 042 La Rochelle Cedex 1 : hall de la FLASH et amphi 100

Qui ?

Sur une initiative lancée par le  Comité National Français de Géographie (CNFG) à Paris et relayée dans plusieurs villes de province, des géographes de la FLASH, des historiens-géographes de l’APHG vous proposent une soirée originale.

A quelle heure ?

A partir de 20h30, heure du coucher du soleil jusque vers 0 h 15

Comment ?

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Quoi ?

Un programme de conférences et d’animations

20h30 : Introduction et Présentation de la Nuit de la Géographie

20h45-21h20 (Amphi 100) : Daniel DORY, « Les ténèbres et les violences, géopolitique de la nuit ?» Mini-conférence et discussions

21h25-22h (Amphi 100) : Didier VYE, « « Because the Night » : un voyage musical à travers les espaces de la nuit ». Mini-conférence, improvisations et discussions

22h-23h-Hall de la Flash

– Images et extraits du film « Architecte ». Samuel Buton

– « Rentrer de nuit à bon port », parcours pédestre nocturne (30’), proposé par l’APHG-Poitou-Charentes, le long du Chenal du Vieux Port (plan, quizz…)

– Gastronomie : « Quand le terroir rencontre le territoire : le fruit est dans le verre »

– Ateliers cartographiques : « Palper les cartes » et « Des cartes et des collages »

23h-23h15 (Amphi 100) : Camille PARRAIN, « Une nuit en mer… ». Mini-conférence et discussions

23h20- 23h40 (Amphi 100) : Jean-Michel CAROZZA, « La nuit : un antimonde ? » Mini-conférence et discussions

23h45-0h00 ou plus (Amphi 100) : Louis MARROU, « Un espace pour le rêve ». Mini-conférence onirique, sieste et discussions

0h15-Hall de la Flash : clôture de la première Nuit de la Géographie à La Rochelle. (en direct avec l’espace-sous réserve)

Pour en savoir plus :

lien vers le site du CNFG expliquant cette manifestation :

http://www.cnfg.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=415&Itemid=388

Publié dans Géographie, Non classé, Sortie | Laisser un commentaire

Les drones et la géographie : quelques éléments de réflexion

Suite aux deux précédents articles concernant la journée de formation à la Défense et à la Sécurité organisée à la base aérienne de Cognac en janvier 2017, il m’a semblé intéressant de faire un point sur l’utilisation des drones par l’Armée de l’Air française : Harfang et Reapers et comprendre le lien avec la géographie

C’est un élément de réflexion  dans notre appréhension des « conflits asymétriques » qui se sont développés depuis la fin de la Guerre Froide.

drone-reaper

Encore une fois la même photographie d’un drone MALE (moyenne altitude longue endurance) Reaper actuellement utilisé dans le cadre de l’opération Barkhane aux confins sahélo-sahariens par l’escadron de drone 1/33 Belfort de la base de Cognac

Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Enseigner la Défense et la Sécurité : que fait l’Armée de l’Air ?

Un autre article, suite à la journée de formation du TRINÔME académique sur la base de Cognac.

Je me suis contentée  d’une succession de quelques questions/réponses à la fois utilisables par des professeurs mais aussi par leurs élèves. Quand on n’est pas spécialiste et qu’on cherche des informations sur ce thème, on en trouve beaucoup et de très précises.  Mais on a beaucoup de mal à  trouver les réponses aux questions simples qui sont celles de nos élèves !

De plus  les « aviateurs », qui sont dans l’action, s’intéressent beaucoup au « comment ». Nous qui sommes dans la formation initiale cherchons davantage le « pourquoi » des choses et toujours avec cette volonté d’explicitation et cet esprit critique que nous passons notre temps à essayer de transmettre à nos élèves en analyse de document !

pilote-de-chasse

La première image à laquelle nos élèves songent quand on évoque l’Armée de l’Air : un pilote de chasse seul à bord de son appareil volant à vitesse supersonique avec sa combinaison anti-G, son gilet de sauvetage et son casque…

Pourquoi une Armée de l’Air  ?

Elle a été officiellement créée en 1934.

Cela ne signifie pas qu’il n’y avait pas d’aviation militaire auparavant.

ordre-de-mobilisation-generale-1914

En 1914 il n’y a encore qu’une « Armée de Terre et une Armée de Mer »

Dès la Première Guerre mondiale les pilotes de guerre tel Guynemer (1894-1917) se font remarquer par leurs exploits. Mais ce n’est qu’à partir des années 1930 que cette nouvelle composante de l’Armée française s’organise. Lire la suite

Publié dans Collège, Défense, EMC, Lycée | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

La base aérienne de Cognac : quelques éléments pour comprendre l’évolution des aéronefs utilisés dans l’Armée de l’Air

Suite à la journée de formation du TRINÔME académique sur la base aérienne 709 de Cognac-Châteaubernard, quelques éléments factuels pour nourrir une réflexion dans le cadre d’un enseignement de la défense et de la sécurité auprès de nos collégiens et lycéens.

Pourquoi une base aérienne à Cognac ?

En entrant dans le cockpit du simulateur de vol du Grob 120, un des deux types d’appareils biplaces sur lesquels sont formés les pilotes à Cognac, on comprend rapidement l’intérêt de disposer d’une base aérienne dans un environnement aussi rural et peu peuplé que la Charente intérieure (60 hab/km² pour le département)  : un décor très réaliste de parcelles agricoles défile sous nos yeux sur l’écran panoramique  dès le décollage fictif !

vue-base-aerienne-cognac

Vue aérienne oblique de la base aérienne 709 de Cognac-Châteaubernard avec ses 2 pistes, ses bâtiments dispersés sur un vaste site sécurisé derrière une clôture de 12 km sur un site de 465 hectares. La base abrite environ 1 100 personnes.  A l’arrière-plan la ville de Cognac

L’histoire pleine de péripétie de cette base

Lire la suite

Publié dans Collège, Défense, EMC, Lycée | Laisser un commentaire

Enseigner la Défense et la Sécurité au collège et au lycée : une journée de formation sur la base aérienne de Cognac

La grande originalité de la base aérienne de Cognac est la présence sur cette base de formation de pilotes militaires du seul  Escadron  de Drones de l’Armée de l’Air existant en France. Cet escadron est très récent (2010). Il est actuellement opérationnel aux confins sahélo-sahariens. A Cognac, l’Escadron de Drones 1/33 « Belfort » est en train d’inventer les manières les plus pertinentes d’utiliser de ce nouvel outil de reconnaissance et d’appui et d’y former de nouveaux personnels.

drone-reaper

Un drone Reaper (matériel américain) MALE (moyenne altitude longue endurance) actuellement utilisé par l’Armée de l’Air française à Niamey (Niger) dans le cadre de l’opération Barkhane (lutte contre le terrorisme aux confins sahélo-sahariens)

C’est notamment  à cause de cette particularité qu’une quarantaine de personnels de l’Éducation nationale de l’Académie de Poitiers, dont une majorité de professeurs d’Histoire et de Géographie, ont participé le 24 janvier 2017 à la journée de formation organisée par le TRINÔME académique à la base aérienne 709 de Cognac. Lire la suite

Publié dans Défense, EMC | Tagué , , | Laisser un commentaire

CNRD : « L’espèce humaine » de Robert Antelme, adaptée pour le théâtre

Une initiative qui montre qu’en 2017 les thèmes de réflexion portés par le Concours National de la Résistance et de la Déportation peuvent continuer à vivre autrement que par les témoignages directs de résistants

Dans le département des Deux-Sèvres,  ce sont près de 500 collégiens et lycéens qui sont inscrits au Concours de la Résistance et de la Déportation 2017 .

C’est dans ce cadre qu’un comité de pilotage réunissant l’Éducation nationale, des associations de résistants et déportés, l’Office des anciens combattants (ONAC), et diverses associations, dont l’APHG, a organisé, avec divers soutiens financiers, dont la MAIF et la MGEN,  la venue à Aiffres le 7 février 2017, de la compagnie théâtrale toulousaine Monsieur Madame pour deux représentations de L’espèce humaine, pièce adaptée du récit de Robert Antelme.

photographie-lespece-humaine

L’acteur Diogène Ntarindwa de la compagnie théâtrale Monsieur Madame dans la pièce L’espèce humaine adaptée du récit de Robert Antelme

Lire la suite

Publié dans CNRD, Collège, Histoire, Lycée | Tagué , | Laisser un commentaire

Tourisme et formations en tourisme en Charente-Maritime : un exemple concret d’orientation post-Bac pour des élèves qui aiment l’histoire-géographie

Notre excursion APHG de septembre 2016 nous avait amenés à Royan où notre « Parcours militaire » du matin a été guidé par 3 étudiantes en BTS « Tourisme » au lycée Cordouan de Royan, formation dans laquelle enseigne notre collègue de l’APHG Philippe Jeangeot.

En cette période de l’année où le site « admission Postbac » vient d’ouvrir, c’est ici l’occasion de présenter leur témoignage et aussi d’évoquer un secteur économique très présent dans notre région et pour lequel il existe des formations supérieures intéressantes pour nos élèves qui aiment l’histoire-géographie, ont du sens pratique et un goût pour la communication.

Le lycée Cordouan de Royan est un lycée public général et technologique qui accueille 1360 élèves et étudiants. Créé dans les années 1960, ses locaux ont été restructurés à la fin des années 1990. Depuis 2012, il est labellisé « Lycée des métiers du tourisme » en raison de la présence d’un BTS Tourisme bien inséré dans son environnement géographique et économique.

salon-passerelle-bts-tourisme-royan

Le stand du BTS tourisme du lycée Cordouan de Royan au salon Passerelle de La Rochelle en janvier 2017

L’intérêt de la localisation de cette formation de BTS à Royan est qu’elle permet d’aborder de manière concrète à la fois les problématiques du tourisme balnéaire, du tourisme patrimonial (avec des vestiges d’époques très différentes), d’un tourisme médical et de bien-être : thermalisme (avec la proximité de la station thermale de Saujon) et thalassothérapie (Royan), d’un tourisme viticole en essor (dans le Bordelais et la région de Cognac voisines). En liaison avec les professionnels locaux, le lycée Cordouan est d’ailleurs le seul en France à proposer à ses étudiants.e.s une option hydrotourisme. Lire la suite

Publié dans Charente-Maritime, Géographie, Lycée, Orientation | Tagué , , , | Laisser un commentaire